Cougar est vraiment un terme que je déteste.
Il est vulgaire et réducteur.
Il ne rend compte en rien des relations qui peuvent se nouer entre une femme et un garçon (un jeune homme).
Mais à part Mae West, qui restera la cougar en chef, une femme, une artiste extraordinaire, pourrait prétendre à ce titre donné sans second degré.
Non! Ce n’est pas Catherine Deneuve (mais ça pourrait).
Cette femme, c’est Carole Laure*.
L’actrice chanteuse québecoise a toujours été une cougar.
Dans le sens où elle a toujours montré une sensualité, une sexualité directe, puissante, féminine.
Depuis « la mort du bûcheron » (1973) de Gilles Carles et « Sweet movie » (1974. Tiens! Claire Denis était assistante-réalisatrice sur ce film) de Dušan Makavejev, en passant par « Préparez vos mouchoirs » de Bertrand Blier en 1978  (elle tombe tout de même enceinte d’un sourdoué de 13 ans, qui oserait filmer ça aujourd’hui et sans pathos??), films dérangeants, éminemment sexuels jusqu’à ce dernier clip, trouvé par hasard...
Franchement, « Passe de toi », ça décape les mirettes!

Paroles de son complice et père de ses enfants de toujours, Lewis Furey. Video réalisée par Carole Laure et Lewis Furey. Danseur : Martin Laporte.

Signe qu’elle a ses fans, ses CD sont assez difficiles à trouver.
Il y a aussi ce très beau clip -mais l’image est franchement mauvaise-  sur la chanson de « Danse avant de tomber ». Je l’ai vue chanter et danser il y a plus de 10 ans au Bataclan, Isabelle Huppert dans la salle, et j’en suis sortie bouleversée d’émotions diverses.

* Sa date de naissance varie d’un wikipedia à l’autre. Sur le français, elle est née le 5 août 1948, sur l’anglais en 1951.