Souvenir d’un 11 novembre sur la côte normande

Ce week-end là, il faisait très beau à l’abri des petites bâtisses de plage.
Edward Hopper aurait pu y trouver des sujets d’inspiration…

 

 

Publié dans Je fais ma touriste | Marqué avec , | Un commentaire

Passage Sainte-Elisabeth (Paris, 3ème), il pleut…

Le parapluie rose est de sortie pour ces deux amis – et plus si affinités?


C’est une tendance, le collage au lieu du tag ou du dessin mural .

Publié dans Je fais ma touriste | Marqué avec | 2 commentaires

Stupéfiante « Mommy » (film de Xavier Dolan)

Collier créé pour le film par Agnès B.


J’écris stupéfiante, mais bouleversante, renversante, incroyable sont des épithètes qui iront tout aussi bien à ce film.

Ce matin, je me suis levée tôt pour enfin aller voir « Mommy » (à Paris, certains cinémas ont des séances dès 9h du matin), long (2h20 et c’est cette durée qui m’avait fait hésiter) film de Xavier Dolan, 25 ans. Son 5ème film et sûrement le plus maîtrisé à ce jour sur le plan du récit et de l’image.
Les trois acteurs principaux, Anne Dorval, Diane,  la « Mommy », Suzanne Clément, Kyla, la voisine dépressive et en deuil et le jeune Antoine Olivier Pilon, Steve, le fils, sont remarquables.
Méconnaissable dans un rôle d’institutrice en congés, Suzanne Clément jouait déjà dans  « J’ai tué ma mère »  et  dans « Laurence Anyways » . Dans une belle interview à Libération, elle raconte son année sabbatique parisienne en 2009, suivie d’un séjour au Maroc pour se reposer des folles nuits dans la capitale.

Suzanne Clément, Xavier Dolan, Anne Dorval, Antoine Olivier Pilon

J’ai beaucoup aimé trois scènes
Continuer la lecture

Publié dans Cinéma, Les Femmes/Women | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Avènement (soirée Avène à Paris)

Grâce au petit concours organisé par So Busy Girls, j’ai été invitée il y a quelques jours à la soirée Avène (Laboratoires Pierre Fabre) qui s’est avérée être pour moi un Avènement! Je ne suis pas blasée comme quelques jeunes blogueuses, sûrement pas des SBG, qui donnent l’impression de ne venir que pour manger des petits fours (bien que j’en aie mangé quelques-uns) et je représentais la blogosphère des Quinquas, car je n’en ai pas croisé beaucoup de mon espèce. J’étais bien contente de venir car ça fait des années que j’utilise régulièrement le masque hydratant apaisant et le cold cream pour les petites irritations. Et puis c’était bon pour mon moral!
Cette soirée, organisée par la charmante Roseline Arbelet, blonde vêtue d’une robe bleu cobalt -j’ai pris une photo mais elle a les yeux rouges, donc imaginez-la avec ses longs cheveux, sa robe décolletée et ses talons!-, se tenait à l’espace Studio Cyclone, 16 rue de Vulpian dans le 13ème, endroit de l’arrondissement où je n’étais jamais allée.

Avène nous accueillait dans un bel espace
Continuer la lecture

Publié dans Gourmandises, parfums et fanfreluches | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Dans le train vers la Normandie

Tous les jours, ou presque, je vois des femmes plus ou moins jeunes se maquiller intégralement dans le métro : fond de teint, blush, ombre à paupières, eye-liner, mascara, rouge à lèvres, le sac posé sur les genoux, les yeux rivés au poudrier, oublieuses des regards plus ou moins critiques posés sur elles.
Mais ça, c’est de l’inédit.


J’envie cette
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste, Les Femmes/Women, Vintage | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Lost in transition

Après toutes ces années passées dans l’inquiétude, l’angoisse, la fatigue, la colère (le jour où ma mère avait « disparu » de sa maison de retraite, par exemple),
après plusieurs années très dures au travail,
après l‘inondation de ma cave,
après un deuil et un départ,
après une pénible rupture sentimentale,
après des bobos en tout genre (tendinite, toujours non guérie, des tendons d’Achille, cruralgie en cours, chutes et hématomes. Je somatise beaucoup),
après des kilos pris et pas encore perdus,

Je me retrouve face à ….
Continuer la lecture

Publié dans Les Femmes/Women, Lost in transition, Quinquattitude | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

White Bird v/s Gone Girl. 10-01. Le Labyrinthe.

Les points communs ne manquent pas entre ces deux films, sortis en même temps.
White Bird in Blizzard de Greg Araki est tiré du livre de Laura Kasischke.
Gone Girl de David Fincher, du roman de Gillian Flynn. Au passage, notons que Gone Girl est aussi le titre du 58ème album de Johnny Cash.
Auteurs et réalisateurs sont américains.
Films et livres traitent de la disparition d’une femme.
Les deux femmes sont jeunes,  très jolies et mariées à un homme insignifiant et qu’elles voient comme raté. Elles s’ennuient dans une vie provinciale médiocre à laquelle elles voudraient échapper.
La première est aussi une mère de famille (Eva Green), la seconde (Rosamund Pike) a des parents plutôt envahissants.

Les points communs
Continuer la lecture

Publié dans Cinéma | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Montréal (Canada)

Montréal, de la province du Québec au Canada, est une métropole qui a gardé le charme des villes anciennes. Comme le disent les Canadiens, certains quartiers sont New-York telle qu’elle était à la fin du XIXème siècle. Ce qui est certain, est que les petits immeubles anciens côtoient les édifices modernes en un contraste plaisant et harmonieux. Comme le plus souvent, j’y ai passé peu de temps fin mai car c’était un déplacement professionnel. Le temps était encore frais pour nous autres Parisiens, 15° en journée à peu près ce qui n’empêchait pas les habitants d’être quasiment tous en bras de chemise. Les hivers sont tellement froids (jusqu’à moins 30° et 1 mètre de neige en quelques heures) que le moindre réchaufffement est signe du printemps.
Il faut se promener entre la rue Sainte-Catherine et le Vieux-Port et se laisser porter par l’atmosphère calme des rues,
où les différentes époques de construction se succèdent.


On trouve des bières locales excellentes dans tous les restaurants,
la viande y est savoureuse et chaque quartier possède
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Avoir une mère… (Jean-Marc Roberts, Une petite femme)

En lisant Une petite femme de Jean-Marc Roberts (Grasset 1998), décédé l’an dernier d’un cancer, on comprend mieux cet homme, romancier et éditeur, son allure « cool » et même le ton général de son dernier texte, un peu désinvolte, un peu fataliste.  Tout vient de son enfance. Une enfance particulière, avec une mère peu présente, égocentrique, envahissante. Une mère qui aurait préféré « un compagnon de jeu », « un confident » à un jeune fils, longtemps présenté comme son petit frère sur le conseil de Bruno Coquatrix, le patron de l’Olympia. Son père américain, Edwin Roberts, a disparu tôt de sa vie, il est resté avec sa mère italienne, Ada Lonati, de son nom d’artiste comique dans les cabarets, qu’il appelait Peggy et pas Maman.
Elle ne pouvait pas être sa mère, ça l’aurait vieillie. « Le gros », « Marco », comme elle l’appelait, n’a longtemps pas vraiment existé. Ensuite, en grandissant, il est devenu le compagnon et le confident souhaité par sa mère. Ce qui n’a pas empêché Jean-Marc Roberts d’accumuler les conquêtes féminines, les femmes avec qui il vivait, les mères (dont la réalisatrice Laetitia Masson) de ses trois ou cinq (les chiffres varient selon les articles de presse!) enfants, ses blondes conquêtes mariées. Accumuler les relations sentimentales mais pas les possessions matérielles. Avant de mourir, alors qu’il vivait seul, il disait
Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Les Femmes/Women, Les Hommes/Men | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bon anniversaire aux Balance (nées entre le 23 septembre et le 22 octobre)

Bon anniversaire aux natives/natifs du signe et particulièrement à Kid Loki, en immersion (voir plus bas) à Cardiff (Pays de Galles).
Pour illustrer ce signe, on peut faire dans l’ancien… Car contrairement à ce qu’on pourrait croire, dans le Moyen-Age très religieux, les signes astrologiques étaient très souvent représentés aux portails des cathédrales, entourant des représentations plus chrétiennes, aux vitraux ou dans les manuscrits.


Ou, comme c’est décidément très à la mode, on peut
Continuer la lecture

Publié dans Les Femmes/Women, Les Hommes/Men | Marqué avec , , | Laisser un commentaire