Les Gardiens de la Galaxie (film de James Gunn)

Comme je l’ai déjà fait, je laisse la place au spécialiste, Kid Loki, pour ce long et enthousiaste billet! Je confirme : la musique est super!

Guardians of the Galaxy, ou Les Gardiens de la Galaxie dans la langue de Molière, est le dernier-né des écuries cinématographiques Marvel. Se situant dans la même continuité que les films Avengers, Iron Man, Captain America et Thor (et pas Spider-Man ou X-Men, se situant dans des continuités à part), il représentait une forme de pari de la part du studio à l’origine de ces cartons au box-office qu’ont été Avengers et Iron Man 3.


En effet, là où ces films se basaient sur des personnages connus issus des comic books, Guardians of the Galaxy est centré sur une partie de l’univers Marvel moins connue : la partie cosmique. Avant d’aller plus loin, je vais préciser que je ne m’étendrai pas plus que nécessaire sur ce point pour ne fatiguer personne. Cependant, je pense qu’il est important de préciser aussi que ce film n’a que peu de liens directs avec les précédents films Marvel et peut donc être vu sans connaissances particulières sur l’univers.
Nous suivons donc la constitution d’une équipe formée
Continuer la lecture

Publié dans Cinéma, Le post du week-end | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Films à grands moyens : Lucy et les Guerriers de la Galaxie

Lucy: n’y allez pas, c’est raté!
Les Guerriers de la Galaxie, c’est amusant, mais je vais laisser la place demain à mon chroniqueur habituel qui a déjà écrit sur Captain America et l’exposition Star Wars, Kid Loki, qui s’est emballé pour la chose.
Lucy
est le 16ème film réalisé par Luc Besson qui a créé la Cité du Cinéma à Saint-Denis dans une ancienne usine électrique. Une partie de ce film a d’ailleurs été tournée sur place, une bonne partie des extérieurs à Paris – ce qui fait peut-être le succès du film aux Etats-Unis, les Américains aiment les jolies vues de notre capitale.

Une jolie jeune femme qui se transforme en guerrière, voilà ce qu’aime tourner Besson…. Après Anne Parillaud (avec qui il a eu une fille en 1987), Milla Jovovich (qu’il a épousée), Scarlet Johansson est parfaite dans le rôle. Sa démarche à la fois assurée et sexy, ses petites porportions, sa voix parfois purement américaine (donc nasillarde), parfois basse et sensuelle, tout contribue à faire d’elle une héroïne plus que plaisante à regarder.


Ce qui n’est pas le cas
Continuer la lecture

Publié dans Chansons/Songs, Cinéma, Le post du week-end, Les Femmes/Women | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Des têtes coupées, d’autres qui repoussent…


Non, je ne parle pas de l’Hydre de Lerne que Hercule réussit à tuer lors des Douze Travaux qui lui ont été imposés mais du nouveau gouvernement.

Ici pas de politique…
Sauf pour vous inciter à voter. Surtout que pour nous les femmes, comme le rappellent les Matching Points, le droit de vote n’est pas si vieux.
Ou pour faire allusion à de sombres histoires de jalousie,  de luttes mortelles et de cocufiage publics (les deux ont été des affaires publiques. Des deux protagonistes, l’une s’en est finalement mieux sortie que l’autre, me semble-t-il).

Mais ce nouveau gouvernement
Continuer la lecture

Publié dans Les Femmes/Women, Les Hommes/Men | Marqué avec , , , , , , , | 3 commentaires

Dernières nouvelles de Normandie avant la rentrée…

Madame Raymonde, couturière de son état, avait vu grand pour faire la publicité de son activité. Et elle a eu raison, la publicité lui a survécu!

Le fleuriste, un peu plus bas dans la rue,
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste, Le post du week-end | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Retour à Paris (place Paul Signac, 20 ème)

De retour à Paris, je constate que la mode de peindre les grosses boites grises électriques a pris (à Québec, en juin dernier, j’en ai vu plusieurs. Billet à venir).
J’aime bien cette occupation de l’espace urbain.Et les doigts qui sortent du cadre…

Place Paul Signac, Paris

Evidemment, rien à voir
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste, Les Hommes/Men, Vintage | Marqué avec , , | 5 commentaires

Hush Hush (thriller fantastique de Becca Fitzpatrick)

Nora Grey est une lycéenne sérieuse, qui vit seule avec sa mère depuis l’assassinat de son père, travaille bien et ne traîne pas avec les garçons, à la différence de son amie Vee Sky, blondinette grassouillette toujours prête à faire le mur et à sortir avec des inconnus.
Tout change le jour où arrive, en cours d’année, le mystérieux Patch Cipriano. Grand brun, ténébreux et sexy, il attire et repousse à la fois la jeune Nora qu’il poursuit de ses assiduités. Deux autres garçons tournent autour de Vee et Nora: Elliot et Jules qui a la fâcheuse manie de perpétuellement disparaître.
Bien qu’elle le trouve dangereux et qu’il lui donne l’impression de lire ses pensées et même de lui parler par télépathie, Nora ne peut s’empêcher d’être attirée par Patch, son allure cool, sa séduction autoritaire et ses manières de mauvais garçon. Un soir, elle découvre accidentellement d’étranges cicatrices sur le dos musclé de celui qui n’est ni son ami, ni son petit ami.
Et tout bascule. La couverture
Continuer la lecture

Publié dans Le post du week-end, Lectures | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Je fais ma touriste au pays du Calvados

Là où se trouve ma pataugeoire normande dont j’ai déjà parlé plusieurs fois, pataugeoire qui me permet de me refaire quelques muscles, ceux que je ne travaille pas le reste du temps, il y a quelques curiosités qui valent bien celles de Paris et qui ne sortent pas toutes d’une brocante.
Du neuf mixé avec du vieux : une ancienne banque transformée en médiathèque -mais à quoi sert cette étrange tour vitrée?


De jolis rideaux avec des
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste, Les Femmes/Women, Les Hommes/Men | Marqué avec , , | 2 commentaires

Soldes!

Au moment des soldes, je n’ai pas acheté que des coussins mais quelques robes et jupes.
Chez Boden, marque anglaise qui vend en ligne, j’ai commandé, non sans avoir hésité cette robe, nommée Nancy avec un imprimé Riviera. Je craignais que le bleu soit trop bleu ou les motifs trop voyants mais non! C’est peut-être pour ça qu’elle ne s’est pas bien vendue. Elle est en coton, doublée en voile de coton. Les robes Boden sont presque toutes doublées, bien coupées, avec des formes classiquement féminines, des unis traditionnels et des motifs parfois un peu fantaisistes, mais toujours gais et faciles à porter. C’est sur le blog mode de Stéphanie Zwicky que j’ai découvert Boden et ses tailles qui vont au-delà du 42 et en deux longueurs pour les robes. Les robes arrivent sur cintre, les retours sont faciles, le site est pratique car il offre de nombreuses vues de chaque vêtement, indique clairement leur longueur (au-dessus ou en-dessous du genou)  et même des petites vidéos.
La robe n’est pas repassée mais la photo vous donnera une petite idée.


J’ai acheté, pour rien du tout, sur le site
Continuer la lecture

Publié dans Le post du week-end, Les Femmes/Women | Marqué avec , , , , | 5 commentaires

Calmar géant, Frida Kahlo, termites et supplique se croisent rue du Temple (Paris, 3e)

Le quartier du Marais, bien connu pour son grand magasin , le B(azar) (de l’) H (ôtel) (de) V (ille), rebaptisé Le BHV-Marais, ses hôtels particuliers, ses bars gays, ses boutiques de vêtements et son quartier juif, fait se rencontrer des êtres bien différents. La rue du Temple en particulier est riche en découvertes.
Frida Kahlo y a fait un saut mais en est repartie depuis que cette photo a été prise.

Un immeuble en réfection semble bien être la proie de
Continuer la lecture

Publié dans Je fais ma touriste | 2 commentaires

Finding Vivian Maier (film documentaire de John Maloof)

Si vous aimez la photo, vous avez sans doute déjà entendu parler de cette mystérieuse Vivian Maier qui a pris des milliers de photos, essentiellement à Chicago où elle vivait et travaillait, sans jamais les montrer, ni les exposer.
Lors d’une vente aux enchères-débarras en 2007 un carton de négatifs et de rouleaux non développés, parmi beaucoup d’autres, est acheté à l’aveugle  par John Maloof, fils et petit-fils de brocanteurs pour 380 dollars. Historien local, il cherchait des photos amateurs sur quelques quartiers de Chicago. Après un premier coup d’oeil, il ne voit pas de photos de rues ou de bâtiments qui pourraient l’intéresser et met de côté le carton. Quelques mois plus tard, il reprend ces photos, les trouve belles et crée un site Flicker pour les présenter. Très vite le site reçoit des dizaines de visiteurs, tous enthousiastes.
La quête commence.
Maloof rachète la plupart des autres cartons vendus le même jour. Un ensemble lui échappe, racheté en 2010, par Jeffrey Goldstein, autre collectionneur.

John Maloo

Au total, 120 000 négatifs sont retrouvés, ainsi que des tirages, des films, auxquels Maloof ajoute le contenu d’un garde-meubles après avoir vu dans la presse l’annonce du décès de Vivian Maier. Peu à peu, il reconstitue la vie de cette femme, photographe inconnue qui a subsisté en étant « gouvernante d’enfants » pour des familles aisées.
De tout ça, Maloof a
Continuer la lecture

Publié dans Cinéma, Les Femmes/Women, Vintage | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires